06.21.11.55.53 ananasetasanas@gmail.com

Découvrez le bar à jus et Smoothies Ananas et Asanas, Lyon 7

 

Chez Ananas et Asanas, les fruits et légumes sont bio, frais et locaux dans la mesure du possible.

Ils sont pressés tous les matins à l’extracteur de jus afin de conserver leurs vitamines, minéraux, enzymes et sucres naturels. Une fois pressés, les jus sont conditionnés dans des bouteilles en verre consignées.

Il me semblait illogique de proposer des jus pleins d’énergies, bio, sans pesticide, dans des bouteilles en plastique !

> à lire mon récit du « pourquoi je suis 100% consigne »

Marie

créatrice d'Ananas & Asanas

Pourquoi je suis 100% consigne ?

Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître…malheureusement !

Gamine, lorsque mes parents achetaient des bouteilles en verre, j’avais la grande satisfaction de les rapporter au supermarché une fois consommées. Ma satisfaction n’émanait pas d’un acte écologique engagé (non, pas à 6 ans) mais cela était dû au fait que les bouteilles étaient consignées et que cela me faisait gagner quelques pièces avec lesquelles je pouvais m’acheter des bonbons.

Nous étions dans les années 80. Tout n’était pas parfait mais la consigne existait.

Aujourd’hui nos habitudes ont changé. Le tout consommable a séduit les industriels et le “grand public” a succombé. Mais comme toute mode, la consigne refait petit à petit surface grâce à des personnes engagées, des associations ou des initiatives comme Zéro waste ou Jean bouteille.

Quand je me suis lancé dans l’aventure Ananas et Asanas, j’avais déjà une “eco-conscience” et une vision bien définie de ce que je voulais. Je ne voulais pas fabriquer des jus bio pour ensuite les vendre dans des bouteilles en plastique et polluer un peu plus notre planète ! Cela ne collait pas avec mes valeurs. Les bouteilles recyclées représentent une consommation énergétique importante… quand celles-ci sont correctement recyclées !

J’ai donc laissé tomber les démarches pour stocker mes jus et smoothies dans des bouteilles en maïs ou en sucre de canne. Et c’est lors d’un retour de voyage que l’évidence du verre et de la consigne m’est parvenue.

En attendant mon avion (ce n’est pas le moins écologique pour voyager, mea culpa), un reportage montrait une baleine échouée au large d’une plage indonésienne. Lors de son autopsie, les spécialistes ont retrouvé une centaine de plastiques (bouteilles, sacs,…) dans son corps. Elle n’avait pu s’alimenter correctement et cela avait causé sa mort. Dès lors je savais.

Il me semblait illogique de proposer des jus pleins d’énergies, bio, sans pesticide, dans des bouteilles en plastique !

La suite fut limpide, rendez-vous avec les acteurs du zéro déchet, des fournisseurs de verres, et l’achat d’une laveuse à verre plus tard me voici avec mes jus dans des bouteilles consignées (0,50 euros par bouteille).